Danse libre
  
 Danse Extatique
Le mouvement source d'épanouissement

Yoga Hormonal Thérapeutique

 


 

L’aspect thérapeutique et restauratif du yoga m’a amené à me pencher sur les inconforts liés à la ménopause ainsi qu’aux troubles hormonaux, étant moi-même dans la quarantaine.

 

J’ai ainsi eu la chance de suivre, à Montréal au Québec, la seule formation actuellement connue en          Yoga Hormonal Thérapeutique, et dispensée par Mme Dinah Rodrigues, la fondatrice de cette méthode.

 

                                                             

 Yoga thérapeutique hormonal

 

Le Yoga Thérapeutique Hormonal (YTH) pour la Ménopause & les Déséquilibres Hormonaux est une technique holistique qui vise à réactiver certaines glandes endocrines devenues paresseuses telles que la thyroïde, l’hypophyse, les ovaires et les surrénales.

 

 

La pratique régulière du Yoga Thérapeutique Hormonal (YTH) permet de :

 

Rétablir, maintenir ou stimuler rapidement le système hormonal ; Atténuer, et dans certains cas dissiper, les symptômes de la ménopause (bouffées de chaleur, altération de l’humeur, dépression, migraines, douleurs articulaires, poids, perte de libido, mémoire…); Atténuer certains troubles dus à la nervosité et aux soucis tels que les troubles du sommeil, les accès de panique et surtout le stress, qui est à la fois une des causes de la ménopause et une des conséquences de la baisse du taux hormonal ; Prévenir l’ostéoporose et les troubles cardio-vasculaires.

 

Cette technique, 100% naturelle, se compose d’exercices spécifiques simples ne nécessitant aucune connaissance préalable du yoga, et se pratique au travers d’un enchaînement de 14 postures combinant respirations dynamiques et circulation de l’énergie.

 

 

Le Yoga Thérapeutique Hormonal (YTH) s’adresse à toutes les femmes qui sont :

 

Confrontées aux modifications physiologiques des différents stades de la ménopause dues au déficit hormonal; Atteintes de troubles hormonaux (SPM, kystes, douleurs menstruelles, aménorrhée, saignements excessivement abondants, dysménorrhée), adolescentes y compris. Atteintes du syndrome du tunnel carpien ; Âgées de plus de 35 ans, avec ou sans symptôme, qui cherchent une alternative naturelle au traitement hormonal de substitution.

 

Le YTH est cependant contre-indiqué en cas de fonctionnement hormonal excessif tel que : hyperthyroïdie, cancer du sein hormono-dépendant, endométriose avancée, fibrome important, troubles cardio-vasculaires… Un entretien personnel ainsi qu’un questionnaire santé est par conséquent indispensable avant toute inscription.L’avis médical de votre médecin traitant peut être demandé dans certains cas. 

 

Cette enseignement vous est proposé sous forme de stages en demi journée à Montpellier.

 

Pour tous renseignements supplémentaires, n’hésitez pas à me contacter.

 

 Maryse et Dinah

Maryse et Dynah